RLV

En juin 2016 et juin 2017, j’ai été membre du jury des RLV : Rencontres lycéennes de vidéo. Deux associations des Hautes-Pyrénées portent ces rencontres depuis maintenant presque 30 ans. Des collégiens et lycéens de France et d’hors frontières sont invités à fabriquer un court-métrage de 7 minutes. Seuls, dans le cadre d’un club de vidéo, au sein du collège et du lycée accompagnés de profs, d’élèves en école de cinéma, etc.

Lors des RLV, programmées chaque année au week-end de l’Ascension à Bagnères de Bigorre, la quarantaine de courts réceptionnés sont projetés dans la salle la Halle aux grains. Des courts de « grands », c’est à dire de professionnels, sont aussi projetés. Des ateliers sont proposés (écriture de scénario, atelier son, lumière, jeu de l’acteur, cinéma expérimental). Le vendredi soir, est offert un documentaire d’un réalisateur, présent pour parler avec son film, avec les spectateurs. Cette année, Christian Rouaud, également membre du jury, nous offrait son dernier documentaire : Le plaisir du désordre (http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/38985_1)

Il y a une « contrainte » joyeusement vécue par les participants : ils doivent être présents pour présenter leur film. Ce qui veut dire, pour l’équipe organisatrice, pour la mairie de Bagnères, pour le lycée qui les loge et les nourrit, se donner les moyens d’accueillir toute cette marmaille. Joyeusement vécue car c’est pour eux l’occasion d’un voyage au pays de la chocolatine, mais surtout un voyage au pays du monde de la vidéo, du processus créatif, de la rencontre, de la découverte de l’autre qui a vécu la même expérience, ailleurs, autrement. C’est l’occasion de faire la fête oui, tout en prenant conscience de la force du partage et de la transmission.

Il y a un enjeu, un jury, donc, mais nous ne sommes pas à Cannes. Nous sommes au pays de l’éducation populaire. Il y a partage d’expériences et non compétition.

Cette année, le premier prix est revenu au court-métrage intitulé : Les becs brûlés.

https://vimeo.com/221714278

où des pigeons deviennent des héros de la résistance et survolent la manche, avec dans leur pâte, le fameux vers de Verlaine « Les sanglots longs des violons de l’automne…. » Et c’est parti pour le débarquement. À l’unanimité nous avons récompensé ce court-métrage pour le son (bruitage, son d’archive, voix), pour les images, pour le montage, pour l’appropriation des archives, pour l’humour, pour l’efficacité, pour la manière de traiter un sujet historique (la résistance en 1944)… Bref, coup de cœur du jury ! Et en off, pour la réjouissante transmission d’un savoir-faire de professeurs à leurs élèves qui ont su s’approprier des techniques et fabriquer un objet dont ils sont fiers.

Liens :

http://rlv65.fr/ : site des Rencontres lycéennes de vidéo

http://www.cumav65.fr/ : Association partenaire. Culture et arts visuels

http://jeanpaulachard.com/170524-27-RLV.html : lien vers le site de photos RLV de Jean-Paul Achard

%d blogueurs aiment cette page :