passé lointain

10 septembre 2016 § Poster un commentaire

il fut un temps où le passé remontait à 1967. Quand je me posais les questions : qui je suis ? d’où je viens ? j’allais chercher réponse dans les 48 années en arrière et du côté, va savoir pourquoi, de la psychologie. Il y avait la légende qui racontait que ma mère, enceinte de la cinquième enfant que j’étais, embarque mon père dans la 4CV, lui dit : « conduis ! et prends les chemins les plus bosselés bon diù ! t’as qu’a prendre le bel air et après on prendra la piste qui mène au mottais ». Tout ça pour lâcher le morceau que j’étais dans son ventre et qu’elle avait détecté en vomissant son café au lait tartine beurrée. Ma mère ne m’avait pas voulue, pas désirée on dit  !!!!! le mot avorter fut lâché ! Si y’avait eu la pilule, comme elle disait, je ne s’rais pas là sûr et certain ! Et puis, avais-je été violée ? Parce que sinon, comment expliquer mon horreur du sexe ? Et ma soeur religieuse, comment ça se fait hein ! Et ma mère qu’a aimé un autre homme mais y’s’ ont jamais couché ensemble et que l’amoureux, y pleurait dans le champ d’a côté, alors que ma mère, elle était pas encore mariée avec un autre, mais ma mère et l’amoureux croyaient chacun de leur côté que l’autre en aimaient un ou une autre, et que mon père, il est arrivé par là-dessus, et il a pris la place, et bon diù ce qu’il était pas aimable, ce qu’il était lourd et grossier, et il en imposait, mais, quand il est parti en Algérie, il a envoyé une carte à ma mère et par là, par les mots, ma mère elle a dit oui dans son cœur, sauf que la lettre elle ne l’a plus

et quand mon père est mort, enfin avant qu’il soit mort, même, elle espérait qu’il meurt avant l’autre, l’amoureux, parce que comme ça elle aurait pu finir ses jours avec lui, mais non, c’est pas ce qu’est arrivé, et que quand elle faisait l’amour avec mon père elle pensait à l’autre et que en fait c’était pas faire l’amour, parce que le père quand il voulait il voulait et que la femme, fallait bien, et que comme ça, ils ont eu 5 enfants jusqu’à ce que le  docteur, enfin, lui parle d’un truc magique et que ma mère elle l’aurait embrassé

_mg_2314-2

04102013-_mg_9891

photo : spam

depuis que je ne me demande plus : qui je suis ? d’où je viens ?  le passé remonte à beaucoup beaucoup beaucoup plus loin que 1967. Il remonte très très très loin, au delà de l’horizon, plus loin que la terre est ronde. Je suis un bois flotté rapporté du passé lointain. Par la vague qui me porte, je sens battre mon corps dans mon cœur et mon sexe, et mes pores s’ouvrent. La vague me dépose dans le creux, où je rame de nouveau vers elle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement passé lointain à STYLOBATE.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :