questions

21 décembre 2015 § Poster un commentaire

je te rencontrerai toi qui me donnera mon nom

tu n’es pas loin

j’ai en moi le moment tu as en toi le moment

je suis à vide légitime de toi ; je cultive la place qui t’est réservée. Je la façonne à ta corpulence

et toi

où en es-tu de cette préparation ?

ceci est ma première question

tu es à un point d’intersection. Je possède ce secret. Nous serons un couple d’approche

je ne dirai pas ce que j’ai perçu de ton visage dans un rêve semi éveillée. Mélange de volonté et de vérité. Tu m’entends je le sais. Tu lèves la tête à l’impression d’une voix qui te parle. Dans mon silence que tu n’imagines pas encore, tu ne me vois pas. J’ai une longueur d’avance et de retard. L’écriture naît dans le retard. Je me crois.

ou oublie ce que l’on sait par l’exclusion des mots qui collent à notre peau

blanc blanc blanc

 

 

 

 

 

 

blanc blanc blaquand il y a parole il y a écart

je serai hospitalière alors tu m’accueilleras et tu me cueilleras en lieu insaisissable

(Nous) nous inter-pénétrerons-nous ?

ceci est ma deuxième question

tu seras celui qui écrit à l’instant dans une langue que je ne connais pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement questions à STYLOBATE.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :